News

                Le collège ne peut pas vous proposer de portes ouvertes , cependant vous pouvez prendre rendez vous avec nous pour bénéficier d'une visite guidée personnalisée

                Nous serons à vos cotés le vendredi 12 mars à partir de 17H30 ou bien le samedi 13 mars de 9h à 12h

                En attendant, nous vous proposons de nous découvrir au travers de ce document  << cliquer ICI >>

 

Venez nombreux à la médiathèque de Domfront voir l'exposition "D'une belle Jeunesse" avec les poèmes de certains de nos élèves dans le cadre du printemps des poètes.

Expo  du 2 mars au 3 avril.                    quelques photos en cliquant ICI

 

     Venez découvrir la page FaceBook de notre collège….en lien ICI

 

                                                          

                                                                        

Films du 3ème trimestre

 

Pour les 6èmes-5èmes : TOMBOY

De Céline Sciamma  (France, 2011, 1h22, Drame)

SYNOPSIS

Laure a 10 ans. C’est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu’elle est un garçon. Action ou vérité ? Action. L’été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l’attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait jamais révéler son troublant secret.

Prix du Jury, Festival de Berlin 2011, Prix du jury aux Teddy Awards 2011, Prix du public Panorama du cinéma européen de Meyzieu, 2011, 2ème au Prix des Auditeurs du Masque et la Plume 2012, Nomination de la jeune comédienne, Zoé Héran, au Young Artist Award 2012, comme Meilleure Actrice dans un Film de Caractéristique International



 

Pour les 4èmes : Les Raisins de la Colère (The Grapes of Wrath) 

De John Ford (USA, 1940, 2h10)

SYNOPSIS

Un jeune homme rentre à la ferme familiale en Oklahoma, après avoir purgé une peine de quatre ans de prison pour homicide involontaire. La Grande Dépression sévit alors et comme beaucoup d’autres fermiers, sa famille est chassée de son exploitation. Ensemble, ils partent à travers le pays dans l’espoir de trouver, un jour, du travail en Californie. C’est le début d’un périple éprouvant, de camps de réfugiés en bidonvilles de fortunes, dans une Amérique en proie à la misère et à l’oppression...

"Les raisins de la colère est l’ancêtre le plus sublime des road movies du cinéma américain. Il contient en tout cas l’une des plus poignantes et plus violentes dénonciations de la misère qu’on ait vues dans un film. Un monde disparaît : celui de la famille unie et des traditions séculaires. Un autre monde, peut-être, va naître, enfanté dans le désarroi, le doute, la souffrance." Jacques Lourcelles

Deux Oscars en 1941 : meilleur second rôle féminin pour Jane Darwell et meilleur réalisateur pour John Ford