News

Une nouvelle année est là et avec elle, tous les projets que les élèves du Sacré cœur vont pouvoir mener.

Commençons par une journée de découverte: les photos ici

                                                                            Venez découvrir la page FaceBook de notre collège….en lien ICI

Souvenirs

 Beaucoup d’anciens élèves ont gardé de bons souvenirs de leur passage à l’école. Ils ont en mémoire de nombreuses anecdotes sur l’école à leur époque. Qu’ils n’hésitent pas à nous les confier, elles permettront d’enrichir l’histoire du Sacré-Cœur.

« Je garde un très bon souvenir de mes années passées au Sacré-Cœur, il est vrai que mes parents nous avaient appris le respect. . »(1943-1949)

« L’ambiance était familiale, sympa. . »(1963-1968)

« J’ai le souvenir d’une ambiance agréable au collège, même si notre liberté était très conditionnée par le respect des règles et la menace des sanctions.. »(1966-1970)

« De très bons souvenirs des profs et de l’encadrement. . »(1969-1972)

« Je n’ai pas gardé d’amis de cette époque. J’ai plus de plaisir à revoir mes anciens professeurs qui sont toujours au Sacré-Cœur lorsque je vais aux réunions parents-professeurs pour mes enfants. . »(1970-1974)

« J’ai beaucoup de reconnaissance au collège du Sacré-Cœur pour les quatre années que j’y ai passées. J’ai de bons souvenirs du temps passé là-bas : qualité des cours, suivi par les enseignants et climat général de la maison. . »(1979-1983)

« Une bonne camaraderie entre filles et garçons. De bons souvenirs avec les professeurs. . »(1980-1985)

« Quatre années agréables, un moment important de mon cursus scolaire, un retour en arrière ne me déplairait absolument pas. De retrouver mes camarades me ferait extrêmement plaisir. . »(1984-1988)

« Si c’était à refaire, aucune hésitation, j’y retourne ! . »(1986-1990)

« L’ambiance y était très bonne. J’y ai passé de très bonnes années. . »(1994-1999)

« Je garde un très bon souvenir de l’ambiance, c’est un souvenir de beaucoup de rires, fous rires, beaucoup d’amis, de solidarité entre élèves. J’ai beaucoup appris, peut être qu’un cadre et des profs dirons-nous stricts, c’était favorable aux rires et fous rires et à étudier. . »(1997-2001)

Remerciements

Merci à toutes les personnes qui ont pris un peu de leur temps pour retrouver dans leurs souvenirs ces moments passés au Sacré-Cœur, merci à M. Boullé de m’avoir laissé consulter les collections du Publicateur.

Alain Martin, professeur d’histoire-géographie au collège depuis 1995.

Février 2009